« Le bonheur est dans l’assiette » est de retour !

BEDA

Lancée en Octobre 2012 durant la Semaine du Goût par la chaîne franco-allemande Arte, l’émission « Le Bonheur est dans l’Assiette » a fait son grand retour hier soir à 17h45. Le choix de la date est tout sauf un hasard, planifié en pleine Semaine du Goût !

Comme vous avez peut être manqué les premiers épisodes de cette série, voici une séance de rattrapage : Tout autour du monde, cinq hommes, animés par l’amour de leurs traditions et de leur agriculture locale essaient de nous faire passer plusieurs messages. Destinés à révolutionner la cuisine actuelle et à mettre en valeur l’écosystème de leurs régions respectives dans le seul but de satisfaire les bienheureux qui franchiront le pallier de leurs restaurants, mais aussi de nous amener une réflexion sur le destin de notre alimentation.

Après avoir tourné dans le Pays Basque, en Tanzanie, au Bénin, en Chine et en Californie, l’émission s’est hier arrêtée dans le Nord-Pas-de-Calais, avant de repartir pour 14 autres étapes à travers le monde.

Suivons-les et voyons ce que nous pouvons apprendre à leur côté sur l’alimentation d’aujourd’hui et de demain.

Les chefs sont en cuisine, mais aussi dans les jardins. Oeuvrant au coeur d’une région superbe et d’un écosystème unique, ils s’appliquent jour après jour à les mettre en valeur dans une démarche respectueuse de la terre.

À leurs principes, ils joignent le geste, la démarche, l’action. Arnaud Daguin qui valorise les superbes produits du pays Basque et encourage l’approvisionnement en filières courtes ; Luke Burgess qui met en pratique sur l’île de Tasmanie tout un réseau de producteurs bio pour alimenter son restaurant ; Godfrey Nzamujo, au Bénin, qui crée un modèle de jardin biologique prototype de l’alimentation de l’avenir ; Dai Jianjun, en Chine, qui met tout son coeur à préserver les méthodes traditionnelles d’agriculture et l’art culinaire antique ; David Kinch, en Californie, qui explore inlassablement les richesses de l’écosystème californien pour le transformer en une cuisine oeuvre d’art.

Agriculture bio, cueillette dans les montagnes, pêche, viticulture naturelle, fabrication de sel à partir d’eau de mer, exploitation culinaire d’un verger-musée rassemblant plusieurs centaines d’agrumes différents : tous, l’un après l’autre, nous dévoilent leurs méthodes pour cuisiner et manger en accord avec la terre. Leur démarche répond à un principe : être attentif au parcours de chaque ingrédient qui aboutit à leur cuisine. Savoir d’où il vient et où il va. Être aussi vigilant sur sa production que sur sa préparation, dans une approche locale qui transcende les frontières et les climats : la nouvelle gastronomie éco-consciente.

Et le nouvel épisode qui est passé ce Lundi 13 Octobre à 17h45 n’a pas dérogé à la règle. Pour vous mettre l’eau à la bouche : pêcher des coques quasiment aussi grosses qu’une main tous les matins soi-même pour ne garder que ce qui est intéressant et laisser le reste en pleine nature continuer de grandir, c’est ce que réalise Alexis Gautier dans le Nord-Pas-de-Calais.

 

Retour de cette mini-série qui vous promet de vous faire voyager autant qu’elle vous mettra l’eau à la bouche : http://www.arte.tv/guide/fr/050338-002/le-bonheur-est-dans-l-assiette

 

 

Et si vous aussi, vous passiez au local et au bio ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *