Nouveau concept: Payer à l’entrée et oublier la note ?

1023042

Et si, à l’instar des clubs, les restaurants proposaient de payer un droit d’entrée, pour ensuite savourer pleinement sans se préoccuper des prix ? C’est le concept imaginé à Bordeaux par le Nama Restaurant.


Ce concept est né de l’idée d’un ancien négociant en vin, Patrick Herreyre. Les bouteilles qu’il achetait chez les sommeliers pouvaient atteindre des prix multipliés par 5 une fois sur les tables des restaurants. Un vin acheté 4 € hors taxes est vendu autour de 30 € la bouteille. Or, pour ce prix, on peut acheter un grand cru classé chez un marchand. Cette idée consiste à dissocier la marge du prix de revient pour le restaurateur. On s’inscrit dans une quête d’honnêteté envers ses clients et de justesse des prix. On sait ce qu’on paie et pourquoi on le paie.

20€, c’est donc la somme dont devront s’acquitter ceux qui voudront s’asseoir à l’une des tables du Nama. Certes, cette barrière à l’entrée peut dissuader certains clients, mais une fois dans le restaurant, il n’y a plus aucune frustration quant au choix ou à la quantité de nourriture à commander, tant les prix sont accessibles. Des plats de qualité vous sont proposés dès 8€, le prix des entrées varie entre 6 et 8€ et les desserts ne dépassent pas 3€. Patrick Herreyre n’a pas oublié son ancien métier, et il propose un très large panel de vins, qu’il a personnellement sélectionné. Et là encore, le prix des bouteilles reste très abordable, proche du prix caviste, un verre vous coûtera à partir de 1,1€, à peine plus de 5€ pour déguster un grand cru classé.

Mais les prix inscrits sur la carte du restaurant Nama, sont loin d’être ce qu’il y a de plus intéressant. Cette dernière a été composée par les chefs  Jeff RAMSEY, (chef étoilé au Mandarin Oriental de Tokyo et Champion du monde de Sushi), et Paul GOUZIEN, ancien élève de Nicolas Magie, chef du Saint-James à Bouliac. De cette alliance, naissent des assiettes dignes de la haute gastronomie française, édulcorées de subtiles nuances asiatiques. On vous parle donc bien de venir manger des plats préparés par des chefs étoilés à partir de 6€.

Dans un Wine Restaurant, l’ambiance se doit d’être au rendez-vous, et le Nama fait tout pour cela. Dès 17h, des afterworks sont organisés, l’entrée est baissée à 10€ et vous pourrez savourez des vins de grands crus accompagnés d’excellentes tapas, inspirées de la cuisine moléculaire.

Une idée, une cuisine innovante, des chefs prestigieux, de grands vins, tous les ingrédients sont réunis pour que le Nama devienne une véritable référence de la gastronomie. Et il y a fort à parier que cette idée de « ticket d’entrée » soit très rapidement reprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *