Le Blog d'HotelRestoVisio

Il est temps de se sucrer le bec

Eh oui, le temps des sucres est bel et bien lancé… même si le temps printanier se fait attendre, n’attendons pas avant d’aller se sucrer le bec dans l’une des nombreuses cabanes. Mais laquelle choisir ? Traditionnelle, gastronomique ou version activités familiales ? Voici un petit tour des choix qui s’offrent a vous.

Pour les fous de gastronomie

Evidemment, lorsqu’on parle de gastronomie et de cabane a sucre, il y a l’incontournable Au pied de cochon, tenu par le chef Martin Picard. Pour c’est sur que 59 $ pour une cabane a sucre c’est pas donné, mais si vous arrivez à obtenir une réservation, courez-y. Voici une merveilleuse façon de redécouvrir le sirop d’érable.

Pour les végétariens

Eh oui, pas besoin de raffoler de jambon et de bacon pour apprécier une sortie a la cabane a sucre. Amis végétariens, on a aussi pense a vous. Si vous êtes dans le coin des Cantons de l’Est, direction La pause Sylvestre, à Dudswell. Attention, la cabane ne contient que 22 places, alors, passez donc un appel avant de venir.

Et si vous êtes avec entre amis, avec et sans végétarien, pas non plus la peine de se priver, avec le Val des Rosacées, à Mirabel, qui propose un menu sans viande ni gras animal. Cretons fait maison, soupe au pois traditionnelle, fèves au sirop d'érable….

Pour les familles

On reste à Mirabel, dans les Laurentides, avec la cabane à sucre de la famille Ethier qui régalera petits et grands. Après un bon repas, quoi de mieux qu’une marche en sentier ou une promenade en carriole ?

Et enfin, la Goudrelle, à Mont Saint-Grégoire, vous permettra de passer une belle journée avec une balade motorisée, un parcours d'hébertisme extérieur, un parc d’animaux et des jeux gonflables.

Alors pourquoi pas profiter de la fin de semaine de Pâques pour faire un tour dans l’une de ces bonnes adresses …