Quels pourboires et où ?

Café_en_terrasse

Le pourboire. Au restaurant, dans le taxi, à l’hôtel ou encore chez le coiffeur, il y a toujours cette question de « combien de pourboire dois-je laisser… » Même s’il n’existe pas de vraie réponse, il y a tout de même certaines règles qui s’appliquent à ce petit plus facultatif et qui diffère selon les pays ! 

 En France, force est de constater que le traditionnel pourboire laissé au garçon de café ou serveur de restaurant se perd de plus en plus. Le français deviendrait-il radin ? C’est en effet bien possible, la crise aidant. Alors qu’en France il est possible d’hésiter sur le fait de laisser une somme supplémentaire en fonction de la qualité du service, dans certains pays il est parfois presque obligatoire voire même inclu dans la note. Dans d’autres pays, laisser un pourboire est assez mal vu, voir presque insultant pour la personne qui en reçoit.

Un peu d’histoire

À priori, le concept de pourboire voit le jour au 18ème siècle au Royaume-Uni dans un restaurant. Le patron eut l’idée de placer un pot sur le comptoir sur lequel était inscrit  « To Insure Promptness », comprenez, pour assurer la rapidité. En effet, les clients pressés ayant peu de temps pour déjeuner pouvaient alors y mettre un peu d’argent dans le but d’être servis plus vite. D’ailleurs, si vous prenez la première lettre de ces 3 mots vous obtenez « TIP » littéralement, « pourboire » en anglais. La pratique s’est répandu dans tout le pays pour atteindre la France vers le 19e siècle.

Typiquement, comme on le connaît aujourd’hui, la somme que le client donne en tant que pourboire varie en fonction de la qualité du service perçu par ce dernier. Pleinement satisfait, il sera bien évidemment beaucoup plus généreux. En France, il varie généralement de 5% à 10% de la note finale. Dans les pays anglo-saxons, très à cheval sur cette pratique, le pourboire varie de 10% à 15%.

Il faut savoir une autre chose, en France, le service est compris dans la note, le pourcentage étant précisé sur votre ticket. En revanche, dans des pays tels que l’Irlande, l’Angleterre ou encore les États-Unis, ce n’est pas le cas. Ainsi, le pourboire est beaucoup plus ancré dans les moeurs. D’ailleurs, ne vous étonnez pas de voir dans certains pays anglo-saxons une petite annotation « tips » sur le ticket de caisse. En effet, certains établissements vous le facture directement.

Au Canada, les pourboires sont même imposables. Ainsi, dans l’hôtellerie et la restauration, l’organisme Revenu Québec n’hésite pas à gonfler le salaire des employés de 8%, qu’il considère comme étant les pourboires perçus. Pourboire ou non, ces 8% seront pris en compte dans tous les cas.

Que faut-il faire et dans quel pays ?

En France et en Europe en général, le pourboire et de mise, une manière de signaler au serveur que la prestation fournie était agréable. Il ne sera par contre jamais obligatoire.

En ce qui concerne l’Angleterre et le Royaume-Uni en général, ne pas donner de pourboire est presque vu comme une marque de non-respect. Ce phénomène est d’autant plus vrai aux États-Unis ou au Canada, de même qu’en Australie. Il ne faudra alors pas hésiter à donner une petite pièce.

En Hongrie le service n’est également pas compris dans la note. Le pourboire est donc très fortement apprécié. Il est d’ailleurs légion à tel point, qu’on « tip » même son médecin. En Bulgarie également, n’hésitez pas, en effet, sauf grandes enseignes, l’employé est bien souvent payé uniquement au pourboire…

En revanche, si vous décidez de voyager en Asie, même s’ils l’acceptent globalement bien, au Japon, donner un pourboire est assez mal vu par la personne à laquelle celui-ci est destiné. Vous serez à la limite de l’incident diplomatique. Autant vous dire qu’on ne rigole pas avec l’honneur au Japon…

De même que dans des pays comme le Danemark, l’Islande ou encore la Finlande, le geste est tellement rare qu’il fera sourire. Mais on ne vous en voudra pas.

Sinon, en règle générale, si vous vous sentez d’humeur, un pourboire varie en 5% et 10% suivant la prestation, globalement cela marche à peu près partout. C’est une valeur sûre, tenez-vous y et tout ira bien pour vous dans le meilleure des mondes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *