La Tarte Tropézienne – 1955, Saint-Tropez

Sans-titre-1

Joyeux anniversaire La Tarte Tropézienne! 
60 ans ça se fête et quoi de mieux pour célébrer un tel évènement que la sortie d’un bel ouvrage qui retrace toute l’histoire de cette délicieuse pâtisserie qui régale toujours autant petits et grands …
Retour donc sur cette success-story culinaire qui ne cesse d’envoûter nos papilles et nos pupilles!

C’est toute une histoire!

Quelle est l’origine de la Tarte Tropézienne? Quelle est son histoire? Quels sont les secrets de sa notoriété internationale? Autant de questions que nous nous posons lorsque nous goûtons à cette délicieuse douceur. HotelRestoVisio a donc décidé de percer le mystère de cette réussite parfois jalousée en vous dévoilant l’histoire de cette tarte tant appréciée.

tropezienne-e1286970273806
Tout a commencé en 1945, à la fin de la seconde guerre mondiale! (un contexte pas très joyeux me direz vous !) : Alexandre Micka, un pâtissier d’origine polonaise débarque en Provence et décide d’ouvrir non pas un restaurant mais une boulangerie-pâtisserie Place de la Mairie à Saint-Tropez. Entre les pizzas, les pains et les croissants, on découvre dans sa vitrine une sorte de brioche fourrée de crème à l’apparence moelleuse inspirée de la recette de sa grand-mère. Parallèlement, le petit village de Saint-Tropez commence à connaître un essor considérable en 1955 grâce, notamment, au tournage du film de l’illustre Roger Vadim : Et Dieu créa la femme avec en actrice principale Brigitte Bardot, la vedette incontournable de l’époque. Mais comme le dit le célèbre auteur Tahar Ben Jelloun :“Le destin est ce qui nous arrive au moment où on ne s’y attend pas.” Et le destin est au rendez-vous pour Alexandra Micka qui se voit confier la charge des repas de toute l’équipe du film et propose, entre deux prises, une distribution de son gâteau encore méconnu dans la gastronomie française. Et là Eureka! Tout le monde est définitivement sous le charme de cette onctueuse brioche recouverte de grains de sucre croquants et  fourrée d’une crème généreuse. Mais la vraie renommée va naître de Brigitte Bardot elle-même qui, totalement envoûtée par les saveurs et les senteurs de cette tarte, conseille alors au jeune pâtissier de nommer sa tarte « La tarte de Saint-Tropez ». Alexandre Micka, opte lui pour La Tarte Tropézienne et finit par déposer la marque ainsi que le brevet de fabrication. Et de la star des pâtisserie est née …

latartetropezienne

Tarte Tropézienne, souvent imitée mais jamais égalée!

En 1965, Alexandre Micka rencontre Albert Dufrêne, avec lequel il se lie d’une forte amitié, et décide de lui offrir la possibilité d’intégrer son entreprise et lui cède peu à peu son savoir-faire ancestral et le nom de son succès. Aujourd’hui, plus de 60 ans après son apparition, la technique de fabrication reste inchangée et surtout artisanale! Albert Dufrêne met en effet un point d’honneur à ce que la recette originale du créateur reste authentique : le sucre est encore cuit dans des chaudrons en cuivre, la crème de cette douceur, résultat d’un mélange de deux crèmes différentes, est confectionnée dans la plus grande confidentialité … De nos jours, la véritable Tarte Tropézienne, est un produit traditionnel français, dont la réputation, qui n’est plus à faire, a depuis longtemps dépassé les frontières de l’Hexagone pour devenir le symbole du sud français.

tarte_tropezienne

A l’occasion de ses 60ans, un livre collector est paru qui retrace toute l’histoire et les différentes recettes de la Tarte Tropézienne. Et pour reprendre les dires d’Albert Dufrêne, dans la préface de l’oeuvre :  » J’ai tenu à faire ce livre pour raconter et partager l’histoire de ce produit qui est avant tout une histoire d’hommes, de passion et de belles rencontres. Je souhaite par ces lignes rendre hommage à Alexandre Micka et Mme Brigitte Bardot, sans qui cette aventure n’aurait pas pu être possible […] Un long chemin a été parcouru depuis 1955, mais avec Sacha, mon fils, qui a rejoint l’équipe, il nous reste de belles choses encore à accomplir et notamment développer cette merveilleuse pâtisserie au-delà de nos frontières. »

12207815_1027097814021379_1440241014_n

A tous ceux et celles qui à l’approche de Noël cherche un beau cadeau à offrir, cet ouvrage est fait pour vous : La Tarte Tropézienne – 1955 , Saint-Tropez aux éditions de la Martinière.

A lire sans modération !

Et pour découvrir la Boutique à Paris , c’est ici :

3 rue de Montfaucon
75006 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *