LA FOLIE UBER !

image

UBER, 4 lettres qui ont investi le monde, le monde des transports, des voitures, des vans, des jets privés et aujourd’hui de la cuisine !


La société fait à nouveau parler d’elle et et défraie la chronique, en proposant cette fois-ci, non pas de vous transporter, mais de vous livrer votre nourriture à domicile en moins de 10 minutes. Moins de 10 minutes, vous avez bien lu !

Le concept a déjà été lancé sous le nom d’UberFresh à Los Angeles et Beverly Hills et a rencontré un vif succès. Il s’exporte pour la première fois en Europe, avec comme ville test Barcelone et ses 1,6 millions d’habitants sous le nom d’Uber Eats !  Après s’être vu interdire son service de chauffeurs privés en Espagne, la société décide de riposter avec ce nouveau service qui risque de donner du fil à retordre aux spécialistes de la livraisons à domicile. En partenariat avec Plateselector, un guide espagnol des services de restauration, Uber compte bien optimiser son processus de livraison,  pour réduire les coûts au maximum, mais aussi conclure un maximum de partenariats avec les restaurateurs. Gros client potentiel pour ces derniers, la société pourra aussi s’avérer être un concurrent des plus dangereux, pour ceux proposant déjà un service de livraison. En effet, dans des soucis de compétitivité, ils devront soit se plier aux exigences tarifaires du géant, soit proposer un service plus efficace. Dans les deux cas, le consommateur n’en sera que plus heureux !

Le service sera aussi facile et intuitif à utiliser que son grand frère et ses chauffeurs privés. Même principe qu’Uber, vos informations sont directement renseignées lorsque vous téléchargez l’application pour la première fois. Exit l’étape fastidieuse où l’on on répète 10 fois l’adresse et le numéro d’interphone à un opérateur au bout du fil. Et comme si cela ne suffisait pas, en cas de besoin, l’application vous géolocalise, dans le cas où vous désiriez vous faire livrer autre part qu’à votre domicile. Le service est ouvert de 11h30 à 14h30 et de 17h30 à 20h pour 3 dollars de frais de livraison.

Capture d’écran 2015-03-10 à 16.58.55

Vous l’aurez compris, la société américaine, qui n’a peur de rien, frappe un grand coup. Cette fois-ci, c’est le petit monde qu’est la livraison de nourriture à domicile qu’elle va bousculer.

Une chose est sure, vous n’avez pas fini d’entendre parler de ce projet que les Barcelonais seront les premiers à tester en Europe. Cela devrait définitivement signer la fin des pizzas livrés à domicile pour la « modique » somme de 20€.

A quand l’arrivée en France ?
Vos dimanches soirs n’auront bientôt plus la même saveur !

ubereats.com/paris

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *