Chacun fait : Un restaurant sans chagrin d’amour

restaurant-Chacun-fait-couv

« Chacun fait fait fait c’qui lui plait plait plait … »
Ces paroles vous rappellent quelque chose ? Évidemment ! Qui ne se souvient pas du tube du groupe Chagrin d’amour des années 80 ! Charlotte Trochu, elle, ne l’oubliera jamais. Fille de Jean-Pierre Trochu, chanteur du groupe, décédé en 1996, elle a souhaité rendre hommage à son père en ouvrant le restaurant Chacun fait dans le 19ème arrondissement de Paris. J’ai eu la chance de découvrir ce très joli bistrot aux notes musicales et vous raconte mon expérience !

21 juin 2015. Le jour de la Fête de la Musique, le restaurant Chacun Fait ouvre ses portes. Une date d’ouverture qui n’a pas été choisie au hasard pour célébrer la musique autour de la gastronomie !

Depuis ce jour, le restaurant Chacun fait se remplit d’habitants du quartier, d’amis, de gourmands et de gourmets en vadrouille. Tenu d’une main de maitre par Charlotte et son équipe, le restaurant fait le bonheur des amoureux de la gastronomie et des produits frais.

En entrant dans le restaurant, on est plongé dans un univers d’antan. Le bar en zinc qui trône à l’entrée, les tables de bistrot, et le mélange des matériaux donnent un cachet certain au lieu. Un endroit à la bonne franquette , comme à la maison, dans lequel on reste, on discute, on déguste et on revient sans hésiter.  On ne peut passer à côté des disques de platines accrochés aux murs qui nous plongent dans l’univers musical en un instant.

restaurant-Chacun-fait-bar

Côté cuisine, le chef est un nouvel arrivant ! Thomas Bigaya a rejoint l’équipe il y a quelques mois. Après de grandes maisons telles que l’Hôtel Lutetia aux côtés de Philippe Renard, le Pavillon Ledoyen aux côtés du chef Yannick Alléno, le Casino de Deauville ou encore l’ouverture du restaurant de David et Cathy Guetta & Cyril Lignac, La Suite à Paris, c’est au Chacun Fait que le chef a posé ses couteaux. Il propose aujourd’hui une cuisine pleine de saveurs et de fraicheur ! Quel bonheur !

La carte est composée de 3 entrées, 3 plats et 3 desserts. Chaque jour, les produits sont sélectionnés avec minutie et surtout avec beaucoup d’amour. Cela se sent dans les assiettes. C’est joli, c’est malin et c’est frais !
Comptez 16,50 euros pour la formule midi entrée + plat + dessert, 29 euros pour le soir et 13 à 20 euros environ pour un plat seul le midi et le soir.

À la carte, ce soir là, un menu qui sentait bon l’automne !
En entrée, le chef proposait :
– Salade d’endives , crème à l’aneth, croutons, pommes vertes, noix et jambon Serrano
– Velouté de Potimarron, faisselles et croûtons
– Gambas à la plancha, guacamole et oignons nouveaux

J’ai choisi la salade d’endives. Bonne pioche ! Un dressage raffiné, des couleurs, des textures, du relief, et surtout du goût et toujours de la fraicheur. Grâce au mélange des textures, l’expérience gustative est au rendez-vous. La crème d’aneth fait exploser les papilles et le croquant des croûtons et des pommes font croustiller l’ensemble. Bravo !
restaurant-chacun-fait-endives

Les Gambas à la plancha étaient aussi réussies que la salade d’endives. La présentation était une véritable oeuvre d’art. Orange, jaune, vert, rose, toutes les couleurs s’entremêlaient sur une ardoise noire. Le goût était aussi au rendez-vous avec la puissance des oignons, l’assaisonnement du guacamole et les sauces qui accompagnaient les gambas.
restaurant-chacun-fait-gambas

Pour continuer cette dégustation bistronomique, le chef proposait ce soir là, trois délicieux plats :
– Dos de cabillaud, petits légumes, mousseline de carottes, gingembre, basilic thaï, pleurotes et sauce pesto
– Côte de veau, légumes glacés, pleurotes poêlées et sauce champignons
– Poêlée de champignons frais du moment

Amatrice de viande, je me suis laissé tentée par la Côte de veau et ses légumes de saison. Avis aux amateurs et aux gros estomacs, les portions sont copieuses et gourmandes. La cuisson était parfaitement maitrisée, la viande était bien grillée et très moelleuse à l’intérieur. Les légumes fondaient en bouche et la sauce aux champignons apportait de la gourmandise au plat. Côté dressage, rien de tel que de sublimer le produit avec simplicité. Un plat à déguster sans modération.

restaurant-chacun-fait-veau-2
restaurant-chacun-fait-veau

Impossible d’avaler un dessert après des plats si copieusement délicieux, mais ceux à la carte ce soir là, donnaient plus qu’envie :
Coings rôtis au miel et grenadine, crème de citron , tuiles de Kumbawa, Crumble
Ganache montée au chocolat noir et tuiles de Sésame
Poêlée de figues, coulis de mûre & myrthille, romarinn Crumble amande et faisselle
J’aurai certainement choisi par gourmandise la Ganache au chocolat. L’occasion de revenir goûter les desserts !

Sans oublier que pour accompagner la dégustation , le restaurant Chacun Fait propose une belle cave et surtout des Bières artisanales.Le vendredi, le restaurant accueille des groupes de musique ! L’idéal pour passer une soirée pleine de gourmandise et d’ambiance !

Je ne peux vous conseiller de réserver dans ce délicieux bistrot, pour la musique mais aussi pour la cuisine  bistronomique de saison et pleine de fraicheur !

Pour découvrir la page Facebook c’est ici : CHACUN FAIT 
Appelez pour réserver juste là :09 50 05 94 80
Et découvrez les infos pratiques :

 

8 Rue Fessart
75019 Paris

Une réflexion au sujet de « Chacun fait : Un restaurant sans chagrin d’amour »

  1. Lyn

    Je confirme, j’ai gouté à une cuisine moderne et raffinée dans un cadre convivial et décontracté :
    Le diner était excellent, pour un prix tout à fait raisonnable.
    Les gambas étaient délicieuses et le dos de cabillaud avec ses petits légumes, plein de saveurs.
    De belles assiettes bien présentées.
    Je recommande !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *