Que du bon dans le melon !

melon
Pinterest

Retrouvez A La Carte cette semaine un fruit et légume qu’on aime tous avec l’arrivée des beaux jours : le melon ! Découvrez-le en salade, en entrée ou en gelée au Menu de nos restaurants conviviaux préférés !

Le saviez-vous ? 

Le melon n’est pas exclusivement un fruit !  C’est également un légume qui appartient à la famille des cucurbitacées. Originaire d’Afrique, le melon était à ses débuts : petit, peu sucré et se dégustait poivré et vinaigré. D’où son côté légume. Mais au fil des siècles, le melon s’est développé, plus gros, son parfum et sa saveur sucrée ont eux aussi changés . Il cesse alors d’être considéré uniquement comme un légume et prend aussi la place d’un fruit dans notre quotidien.

Le melon  » Charentais » :

Bien que l’on trouve des productions de melons dans les départements de Charente et de Charente-Maritime, le melon « charentais » est une appellation commerciale et en aucune façon une mention d’origine territoriale de production.

En France, au niveau des plantations, on dénombre plusieurs modes de production qui permettent d’étaler les récoltes du mois de mai (bassin Sud-Est) au mois d’octobre (bassin Centre-Ouest) sans oublier le Bassin Sud-Ouest. On dénombre les melons sous « abris », les melons sous « chenilles », les melons sous « bâches » et les melons de « plein champ » qui sont différentes techniques pour faire pousser les melons !

Le melon charentais « vert » est essentiellement produit au Maroc et en Espagne. Bien qu’il soit également produit en Espagne, le melon charentais « jaune »  est majoritairement produit en France dans 3 bassins de production, le Sud-Est, le  Sud-Ouest et le Centre-Ouest de la France.

Des Charentais verts et jaunes :

Dans la famille des melons charentais, il faut donc distinguer le vert et le jaune. Le vert est souvent importé, de chair plus ferme et moins savoureuse. Le second, le melon jaune est celui que l’on cultive dans nos régions et que l’on déguste sans modération dans nos restaurants de cuisine française préférés. Son épiderme devient jaune quand il est parvenu à maturité alors que le Charentais vert demeure toujours vert.

Bien le choisir !

  • La robe : vert clair virant au jaune, le melon doit présenter des sillons verts très marqués.
  • La densité : bien dense, le melon doit peser lourd au creux de votre main ! Plus il est lourd, plus il est gorgé de sucre.
  • Les arômes : son parfum doit être subtil, pas trop prononcé.
  • La maturité : une craquelure autour du pédoncule est signe de maturité et donc de saveur !
  • La fraîcheur : son écorce doit être souple, ni dure, ni molle. Contrairement aux apparences le melon est fragile. A manipuler avec douceur.

HotelRestoVisio vous propose cette semaine une sélection de 5 restaurants parisiens ou restaurants de nos autres belles régions où ce délicieux melon est à la carte


1.  La Romantica – Clichy

On aime le melon … En gelée gourmande ! Dans ce restaurant chic parisien, vous pourrez le retrouver dans une savoureuse recette, le Parma Riserva 24 mesi ’’Ferrari ’’, gelatina di melone, salsa al vino speziato soit en français, le Parme Réserve 24 mois’’ Ferrari ’’, gelée de melon et sauce au vin épicé. On adore !

Le petit + : Côté cuisine, le chef du restaurant gastronomique italien, La Romantica, Gabriele Piga est arrivé en France en 1980 fort de son amour pour l’Italie et de son expérience culinaire. C’est en 1990 qu’il déniche l’établissement, qui deviendra en quelques années une institution Italienne renommée. Au fond d’une cour, cachée derrière un grand porche, l’Italie est au bout du chemin !

La Romantica
73 Boulevard Jean Jaurès
92110 Clichy


2. La Gauloise – Paris 15 ème

On aime le melon … Avec un verre de Porto !  Tout le monde connaît la succulente association Melon et Jambon de Parme. Associée à un verre de Porto rouge, vous verrez, c’est véritablement délicieux !

Le petit + : Véritable bijou parisien, ce restaurant est une institution française qui vous ferra vous évader de votre quotidien, un vrai retour au temps du vieux Paris. François Mitterrand fût un habitué du restaurant La Gauloise, regardez autour de vous, vous y croiserez peut être des personnalités françaises de renom…

La Gauloise
59, av de la Motte Picquet
75015 Paris


3. Le Patacrêpe – Mulhouse

On aime le melon … Dans une salade composée d’été ! Pour un peu de fraîcheur durant votre repas, optez pour cette savoureuse composition de : Melon, Pastèque, Jambon Cru, Coleslaw, Concombre au Yaourt , Tomate et Salade. Un pari réussit !

Le petit + : Cet établissement est le roi de la crêpe, mais pas que ! Il vous propose une carte  XXL variant tous les plaisirs: Wraps, Burgers, Salades, Galettes végétariennes etc… Le Patacrêpe se plie en quatre pour vous garantir un moment de bonheur avec votre entourage. Situé en dessous du cinéma Kinépolis, vous trouverez bien un moment pour finir votre journée par une touche sucrée ou salée !

Le Patacrêpe - Mulhouse
175, avenue Robert Schuman
68100 Mulhouse

4. Le Rouget Noir – Saint Quentin

On aime le melon … Au sein d’un menu gourmet ! C’est un joli tout que vous propose ce restaurant. Un menu complet qui comprend, comme vous l’aurez compris, le traditionnel Melon et Jambon de Parme. Après cette entrée rafraîchissante, vous pourrez déguster un Filet de Cabillaud & son Riz Créole aux Légumes, continuez par un morceau de Fromage et finir par une Tarte aux Fruits de Saison & son coulis !

Le petit + : Séminaires, mariages, anniversaires, communions… Leur équipe s’occupe de tout ! Grace à leur service Traiteur, un repas digne de votre événement vous est assuré. Du cocktail dînatoire, au repas gastronomique, en passant par des buffets à thème, c’est un service personnalisé qui vous est proposé au sein de ce restaurant maître restaurateur. 

Le Rouget Noir
19 Rue Victor Basch
02100 Saint-Quentin

5. Le Tournesol – Paris 16 ème

On aime le melon … et son traditionnel Jambon ! Oui, il est certain que le melon connaît un très grand succès lorsqu’il est associé à son ami le Jambon de Parme. Vous retrouverez donc à la carte de ce restaurant, ce simple et gourmet assortiment. Un basique dont on raffole toujours !

Le petit + : Ouvert tous les jours, le restaurant Le Tournesol, vous offrira une vue exceptionnelle sur la Seine. S’il fait beau, n’hésitez pas à vous installer sur sa large terrasse qui se situe plein Sud. Leur cuisine est maison et renouvelée constamment pour satisfaire même les papilles les plus difficiles, demandez simplement l’avis du chef ! 

Le Tournesol
2 avenue Lamballe
75016 Paris

 

Et pour découvrir davantage de restaurants où passer un bon moment à Paris, Bordeaux, Marseille, Nantes, Rennes et partout en France, jetez un coup d’œil à notre sélection juste ici : Restaurants !


Logo F&S

Découvrez tous les propriétés du melon par le blog Fourchette & Santé :

Le melon, c’est fou comme c’est bon !

Quels sont les bienfaits de ce fruit et légume ?

  • A la fois riche en eau et en potassium, le melon favorise l’élimination des toxines. L’eau empêche les gonflements liés à la rétention d’eau, aide à compenser la transpiration et à prévenir des jambes lourdes, ce qui est fort appréciable si on est sujet aux jambes « façon poteaux » ou aux doigts boudinés.
  • Riche en beta-carotène, le melon nous permet de prendre soin des yeux et de la peau. En effet, le bêta-carotène est un antioxydant qui protège la rétine de nos yeux et favorise la vision nocturne. C’est aussi l’allié de notre peau, puisqu’il nous donne bonne mine et favorise le bronzage. On trouve d’ailleurs du bêta-carotène dans les gélules solaires.
  • Avec moins de 1% de fibres, il est par nature, peu irritable et donc très digeste. Il compte parmi les fruits recommandés en cas d’intestin sensible.
  • Avec sa forte teneur en eau et sa nature rafraîchissante, il contribue à une bonne hydratation.
  • Riche en potassium, le melon est bénéfique contre l’hypertension artérielle car notre alimentation est trop riche en sodium et pas assez en potassium. Lorsqu’on en consomme, on rétablit l’équilibre sodium/potassium ce qui nous permet de lutter contre une tension artérielle élevée, favorisée par l’excès de sel.

Comment le conserver ?

A température jusqu’à maturité, au craquèlement du pédoncule. Arrivé à maturité, vous pouvez le conserver quelques jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.

Comment le consommer ?

  • En apéritif, il se découpe en billes ou en petits rectangles.
  • En entrée, il est proposé nature ou avec une tranche de jambon de pays, il peut aussi agrémenter une salade composée de crudités.
  • Au dessert, il peut être servi avec des fruits en salade ou mixé en soupe fraiche.
  • Il peut être également consommé au goûter, nature ou en salade de fruit.

Comment le choisir ?

Un bon melon doit être lourd et odorant à température ambiante. Si le pédoncule (petite queue du melon) se décolle, le melon est à maturité. S’il reste fermement attaché, il a pu être cueilli trop vert et risque de ne pas être sucré.

Pour découvrir toutes les infos croustillantes créées par les 2 diététiciennes de Fourchette & Santé, c’est par ici : http://fourchette-sante.com/ !

Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *