La pêche, cocktail fraîcheur et santé !

lapêche

Retrouvez A La Carte cette semaine, la pêche, véritable vedette de l’été !  Avec un goût exquis, elle regorge d’antioxydants, de vitamines et de fibres… Elle est donc le fruit à consommer au restaurant durant cette période estivale. Découvrez-la au menu de nos chefs préférés !

Le saviez-vous ? 

Des origines :

La pêche, fruit du pêcher, nous vient de loin . Originaire de Chine, ce fruit était considéré comme un symbole d’immortalité et de fertilité, poussant alors à l’état sauvage plus de 500 ans avant J-C.

Depuis le Moyen-Age, elle a peu à peu gagné l’Europe en passant par la Perse (d’où son appellation «Prunus persica»), l’Arabie, la Mésopotamie et l’Egypte (où la pêche était le fruit d’Harpocrate, dieu du silence).

En France, elle a commencé à être cultivée à grande échelle au XVe siècle. Louis XIV l’appréciait beaucoup. À Versailles, le jardin fruitier du Roi Soleil comportait ainsi plus de 30 variétés différentes de pêches, dont les fameuses «Belle de Chevreuse», «Belle de Vitry», et l’admirable «Téton de Vénus», au nom à faire rougir les pêches les plus claires d’un verger ! Les chanceux de la Cour pouvaient donc en manger selon leur bon vouloir au restaurant gastronomique du Roi Soleil .

Une petite anecdote :

Le dessert gourmand que l’on apprécie tant au restaurant convivial où l’on va le dimanche en famille, la pêche melba, nous vient d’un cuisinier anglais. Entre 1814 et 1830, ce créateur de saveur à imaginer ce dessert en hommage à la cantatrice Nelly melba. Dans la recette, les fruits pochés baignent dans un sirop. Aujourd’hui, on la trouve souvent sous format glacé, avec de la chantilly, des boules de glaces à la vanille et du coulis de fruits rouges !

Aujourd’hui, c’est la Chine qui assure près de la moitié de la production mondiale. En Europe, la pêche est cultivée surtout en Italie, en Espagne, en Grèce et dans le Sud de la France (2% des volumes mondiaux : Ardèche, Bouches-du-Rhône, Drôme, Gard et Pyrénées-Orientales).

Les pêches françaises sont à préférer, car celles qui sont importées sont cueillies bien avant maturité, pour résister au transport (elles sont donc trop souvent dures et peu parfumées).

Alors, prêt à parcourir restaurants après restaurants pour déguster ce fruit gorgé de soleil synonyme d’été !?

Retrouvez notre sélection de restaurants parisiens et les autres qui proposent à la carte, la pêche sous toutes ses formes ! 


1.  Le Pavillon Bleu – Avignon

On aime la pêche … dans un dessert incontournable de l’été ! Quoi de mieux pour finir un délicieux repas, qu’une coupe glacée Pêche Melba composée de 2 boules vanilles, 1 boule fraise, des pêches au sirop, un nuage de chantilly, le tout nappé de fruits rouges et d’amandes effilées ?

Le petit + : Ce restaurant convivial possède une vue magnifique sur le fleuve et une vue panoramique sur Avignon. Après une balade sur les bords du Rhône, il n’y a rien de mieux que se détendre à leur terrasse et admirer le rocher de Doms, le Palais des Papes et le Pont Saint Bénezet ! 

25 allée Antoine Pinay - chemin de Halage, La Barthelasse
84000 Avignon


2. Alinéa – Limoges

On aime la pêche… dans un Tiramisu gourmand ! Un fruit savoureux et un dessert crémeux, pour un résultat fabuleux. Biscuits cuillères, compotée de pêche, mousse de mascarpone, le tout saupoudré de poudre de cacao…On a hâte d’y goûter !

Le petit + : Alinéa nous surprend avec une cuisine fraîche, savoureuse et de bons petits plats équilibrés. En pleine session shopping, arrêtez vous y manger un morceau ! Déjeuner ou goûter, vous serez servis ! 


3. Chai 33 – Paris 12ème

On aime la pêche… Avec son suprême de pintade ! Recette connue, vous pourrez vous arrêter à Bercy Village pour en savourer une française aux pêches et polenta crémeuse !

Le petit + : Incontournable dans le 12ème arrondissement de Paris, le Chai 33 revisite les approches différentes des amateurs de vin ! Divisé en plusieurs espaces, un restaurant, un bar, une boutique et des caves classées monument historique, chacun de vous y trouvera son compte !

33, Cour Saint-Émilion
75012 Paris

4. O Deck – Nantes

On aime la pêche… Avec sa succulente volaille ! Plat qui met en valeur ce fruit sucré, on retrouve également dans ce restaurant nantais, le suprême de pintade française aux pêches et sa polenta crémeuse !

Le petit + :  Situé sur un bâtiment flottant, amarré à un quai de l’île de Nantes, c’est avec une vue d’exception que vous dégusterez votre pintade ! A deux pas du carrousel des Mondes marins, de la grue jaune Titan et des Machines de L’île, vous apprécierez votre balade sur l’île après y avoir savouré votre déjeuner ! 

30 Quai Fernand Crouan
44200 Nantes

 

Et pour découvrir davantage de restaurants où passer un bon moment à Paris, Bordeaux, Marseille, Nantes, Rennes et partout en France, jetez un coup d’œil à notre sélection juste ici : Restaurants !


Logo F&S

Découvrez toutes les propriétés de la pêche par le blog Fourchette & Santé :

Outre son goût exquis, elle regorge d’antioxydants, de vitamines et de fibres ; c’est un véritable cocktail de fraîcheur et de santé. Elle est considérée comme la vedette de l’été.

Quels sont les bienfaits nutritionnels de ce fruit ?

  • Diurétique : Légèrement moins calorique, mais plus riche en eau (87%) que sa cousine la nectarine, c’est un fruit rafraîchissant et diurétique.
  • Bonne pour le cœur : Ses antioxydants ont la capacité d’empêcher la formation du « mauvais cholestérol ». Cela permet de diminuer la formation des plaques d’athérome, ces dépôts qui bouchent les artères et donc de réduire le risque de maladie cardio-vasculaire.
  • Bonne digestion : elle est une très bonne source de fibres alimentaires. Consommée avec la peau, elle couvre à elle seule 5 à 9% des apports journaliers en fibres recommandés. Ainsi, elle permet de lutter contre la constipation, notamment chez les plus petits et de diminuer les risques de cancer du côlon.
  • Alliée pour une belle peau : largement utilisée en cosmétologie, ses vertus adoucissantes et revitalisantes associées à ses nombreuses vitamines renforcent efficacement l’élasticité de la peau. Ce fruit a un pouvoir régénérant qui permet de protéger les cellules cutanées des agressions extérieures. De plus, les caroténoïdes présents dans ce fruit donnent un joli teint halé et favorisent le bronzage naturel. Idéal pour cet été !

Comment la conserver ?

Elle se garde à température ambiante ou au réfrigérateur une dizaine de jour.

Comment la consommer ?

Comme la pêche est cueillie à peine mûre, elle gagne à mûrir encore quelques jours à température ambiante avant d’être consommée crue.

Vous pouvez également la poêlée, pour cela, rien de plus simple, faites sauter vos pêches avec du beurre et du sucre, et pour la relever, une pincée de poivre.

Vous pouvez la cuire au four pendant 30-45 minutes, ou bien même au barbecue.

N’hésitez pas à être inventif, en l’associant avec des herbes aromatiques (thym, romarin, verveine…), originalité et saveurs garantie.

Comment la choisir ?

Elle doit être exempte de taches ou marques de coups du fait du transport ou de la manutention, afin d’éviter que ces parties ne pourrissent rapidement.

Pour découvrir toutes les infos croustillantes créées par les 2 diététiciennes de Fourchette & Santé, c’est par ici : http://fourchette-sante.com/ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *